Sélectionner une page

Depuis une trentaine d’années les malades souffrant d’une Cholangite Bilaire Primitive – CBP (précédemment appelée Cirrhose Biliaire Primitive) n’avaient pas vu de nouveaux médicaments apparaitre pour leur pathologie.

Tout dernièrement, nous avons appris avec satisfaction l’apparition d’une nouvelle molécule (acide obéticholique), qui a reçu une autorisation conditionnelle de mise sur le marché : Ocaliva®. Préconisé en deuxième intention aux patients insuffisamment répondeurs ou intolérants à l’acide ursodésoxycholique (acide URSO), les malades ont vu une nouvelle possibilité de complément de traitement.

Tout récemment, à la suite d’une mauvaise utilisation du médicament (dosage excessif et augmentation de la fréquence de prise du médicament) ayant entraîné des problèmes graves aux USA, la FDA* (agence du médicament nord-américaine) a fait une communication sur la nécessité d’un dosage correct et d’un suivi précis des malades utilisant ce médicament. Les médecins prescrivant ce médicament en France sont au courant de cette mise en garde. En conséquence, nous souhaitons attirer votre attention sur :

  • Tout patient doit se conformer strictement aux prescriptions de son médecin, et en cas de doute, demander des explications jusqu’à obtention de réponses à ses questions.
  • En France, la prescription de ce médicament est réservée aux médecins spécialistes en gastro-entérologie, et si les médecins spécialistes vous l’ont prescrit, c’est bien sous leur responsabilité que vous êtes soignés. C’est à eux de vous expliquer et de vous prescrire toutes les analyses nécessaires à votre suivi.
  • En cas d’effets secondaires indésirables, contacter immédiatement votre médecin et le(s) reporter à ANSM (agence nationale de la sécurité des médicaments) en cliquant sur ce lien : Déclarer un effet indésirable sur le site de l’ANSM– En cas de difficulté, contacter votre médecin.
  • Sur les effets secondaires, la nécessité de les reporter est valable pour tout médicament, bien entendu.

A ce jour nous ne disposons pas d’information officielle sur le sujet venant des autorités sanitaires françaises. Nous rencontrerons prochainement l’ANSM pour ce sujet ainsi que sur d’autres, concernant les médicaments dans le traitement de nos maladies (chroniques avec de traitements souvent quotidiens et à vie).

Votre association reste à votre disposition et à votre écoute.

Angela Leburgue
Le 18 octobre 2017

*Information de la FDA (Food and Drug Administration) : Lire l’information de la FDA

Article
 Date 18/10/2017
 Auteur AL
 Source Information FDA
 Création 18/10/17

EnregistrerEnregistrer