Les traitements de l’Hépatite Auto-Immune (HAI)

L’hépatite auto-immune est une maladie complexe et délicate à diagnostiquer, qu’on trouve souvent en conjonction avec une autre maladie biliaire, parfois seule. Cet article fait le point sur ses causes et son traitement.

L’Hépatite Auto-Immune

par le Professeur Raoul Poupon

Hopital Saint Antoine – Paris

Le traitement de l’hépatite auto-immune repose sur l’administration de prednisolone seule ou en combinaison avec l’aziathoprine ou le mycophénolate mofétil. Ces deux derniers médicaments permettent une diminution rapide et un arrêt de la corticothérapie. L’azathioprine et le mycophénophénolate mofétil sont le traitement de fond de la maladie. Il permet d’éviter les complications au long cours de la corticothérapie, en particulier l’ostéoporose. Les doses initiales de prednisone sont en moyenne de 20 à 50 mg par jour, et de 1 à 2 mg par kilo de poids corporel chez l’enfant. Lorsque la combinaison des corticoïdes et de l’aziothioprine est utilisée, en traitement de fond, les doses journalières sont de l’ordre de 10 mg et 50 à 200 mg.

Une fois la normalisation des transaminases et des immunoglobulines obtenue, la corticothérapie peut être arrêtée (généralement après deux ans de traitement) et l’aziathioprine et le mycophénolate mofétil doivent être poursuivis à doses respectives de 50 à 200 mg par jour et à 1 à 2 g par jour. Dans les situations où il existe une résistance à la corticothérapie, l’administration de ciclosporine peut être tentée. Elle a permis d’obtenir des rémissions complètes.

Les syndromes de chevauchement ou overlap syndrome relèvent à la fois de l’administration d’acide ursodésoxycholique et de corticostéroïdes en association à l’aziathioprine ou au mycophénolate mofétil.

Les principales références sont trouvées dans les articles suivants :

  • Krawitt EL. Autoimmune hepatitis. N Engl J Med 2006; 354:54-66.
  • Gregorio GV, Portmann B, Karani J, et al. Autoimmune  hepatitis / sclerosing cholangitis overlap  syndrome in childhood : a 16-year prospective study. Hepatology 2001; 33:544-53.
  • Mieli-Vergani G, Vergani D. De novo Autoimmune  hepatitis after liver transplantation. J Hepatol 2004; 40:3-7.
  • Chazouillères O, Wendum D, Serfaty L, Montembault  S, Rosmorduc O, Poupon R. Primary biliary cirrhosis / autoimmune hepatitis overlap syndrome: clinical  features and response to therapy. Hepatology  1998; 28:296-301.

Professeur R. Poupon     02.03.06