Sélectionner une page

Le fibroscan

Le fibro scan, du nouveau dans les examens du foie

Un nouvel appareil, le « fibroscan », entre progressivement en servicedans les unités d’hépatologie. Cet appareil, totalement innovant, est destiné à mesurer l’élasticité du foie, en donnant des indications précieuses au médecin traitant sur l’état de fibrose du foie de son patient. L’examen est totalement indolore (comme une échographie), il est très rapide, et permettra à terme le remplacement des biopsies du foie dans de très nombreux cas, notamment pour le suivi de l’état d’avancement de certaines maladies comme la CBP et la CSP. La biopsie reste cependant indispensable pour des vérifications bien spécifiques, mais elle sera de moins en moins nécessaire.Voici un exemple de progrès important pour le bien-être des patients car, si la biopsie n’est pas un examen très difficile à supporter, les malades préféreraient pouvoir l’éviter…

Comment ça fonctionne ?

Le FibroScan mesure la dureté du foie et donne un résultat en kPa, l’unité de mesure de la dureté. Cette relation entre la dureté du foie et le degré de fibrose est à rapprocher de la palpation du médecin. Pour mesurer la dureté du foie, le FibroScan utilise une nouvelle technologie brevetée, l’élastométrie impulsionnelle. Celle-ci consiste à engendrer une petite vibration à la surface de la peau qui va se propager jusque dans le foie. A l’aide d’ultrasons, on en mesure la vitesse de déplacement. Plus cette vibration se déplace rapidement, plus le foie est dur. Le Fibroscan a été inventé par une société française, Echosens.

a quoi ça ressemble ?

La machine n’est pas très encombrante et ressemble à un petit ordinateur sur roulette. Le dispositif qui permet d’envoyer l’onde dans le foie est tout à fait comparable à celui utilisé dans une échographie.fibroscan.jpg